Notice_site

Gueugnon - Les Gravoches


La société Archeodunum SA a réalisé une opération de fouille préventive sur le territoire communal de Gueugnon (Bourgogne, Saône-et-Loire, 71), préalable à l’exploitation d’une gravière par la société Sablière Cognard SAS. Le site est localisé dans la plaine alluviale, en bordure de la rivière Arroux, au lieu-dit Les Gravoches. L’intervention archéologique s’est déroulée du 14 juin au 17 septembre 2010 dans une zone de la gravière laissée intacte depuis les sondages d’évaluation de 2001. L’opération, centrée sur les grandes concentrations de vestiges, s’est déroulée dans de bonnes conditions de fouille.
Elle a permis de mettre au jour plusieurs paléochenaux illustrant l’évolution dynamique de la rivière à travers les différentes périodes reconnues sur la fouille. Situées sur une terrasse surplombant de quelques mètres le cours actuel de l’Arroux, plus de 650 structures ont été découvertes. Il s’agit presque exclusivement de structures en creux (trous de poteau, fossés, fosses, fosses –silos). Elles appartiennent à un habitat du haut Moyen-Age, aux vestiges d’un bâtiment occupé à la transition de l’âge du Bronze moyen au Bronze final, ainsi qu’à une petite nécropole comptant huit sépultures secondaires à crémation datant du Bronze final IIb. L’arasement important des vestiges, probablement dû à l’activité agricole moderne, a oblitéré tous les niveaux de circulation ou de sols pour ne laisser que les structures creusées plus profondément.
Seule une fosse a pu être datée de la transition Bronze moyen / Bronze final, grâce à l’abondant mobilier céramique qu’elle recelait. Il s’agit probablement du fond d’un bâtiment où étaient déposées des céramiques de stockage.
La nécropole constituée au Bronze final IIb compte en tout huit sépultures matérialisées par autant de dépôts secondaires de crémation en vases ossuaires. Aucune aire de crémation n’a été mise au jour. Conservés dans ces tombes, les restes osseux de neuf personnes, dont deux immatures, ont pu être individualisés. Les pratiques funéraires mises en évidence au sein de cette nécropole s’inscrivent assez précisément dans le cadre de la culture RSFO. Toutefois, une des sépultures est enclose par un ensemble circulaire de poteaux, ce qui constitue une singularité pour cette période. A notre connaissance, aucun autre aménagement comparable de la même période n’a encore été mis au jour.
L’occupation carolingienne des Gravoches renouvelle considérablement par son ampleur notre connaissance de cette époque dans la région. Malgré le mauvais état de conservation des vestiges, la distribution des structures nous permet d’appréhender l’organisation spatiale d’un village de cette période. Elles dessinent le cheminement à l’intérieur du village et permettent d’entrevoir une organisation en deux unités de trois et quatre bâtiments de taille modeste, probablement voués à l’habitation, et un bâtiment plus grand, dont la fonction reste difficile à cerner. Uniformément réparti aux alentours, un ensemble d’édifices, de tailles et de formes variables, servait probablement à l’exploitation agricole. Trois fours à vocation domestique de facture classique pour cette période sont localisés au nord-est du village. La présence d’un fossé palissadé renforce encore l’idée d’un espace clairement structuré séparant la zone bâtie d’une aire plus riche en fosses et en silos. Toutefois, non seulement la chronologie de développement du village nous échappe, mais dans la plupart des cas, la fonction des structures également, faute de mobilier.
La mise au jour d’un habitat, d’une nécropole et d’un village, se développant à différentes périodes, situés sur une terrasse en bordure de rivière, présente un intérêt scientifique indéniable pour l’histoire de l’étude du peuplement de la vallée de l’Arroux. L’absence de sites comparables ne permet pas encore de préciser les modalités de l’implantation privilégiée en ce lieu, ni de l’organisation territoriale régionale durant ces mêmes périodes. Chacune de ses occupations marque la première étape d’une connaissance plus complète de l’histoire de la région.


Commune : Gueugnon

Adresse/lieu-dit : Les Gravoches

Département/Canton : Saône-et-Loire

Année de fouille : 2010

Période principale d'occupation : Age du Bronze

Autres périodes représentées : Moyen-Age

Responsable d'opération : Yannick DELLEA

Aménageur : Sablières Cognard SA

Raison de l'intervention : Aménagement de carrière