Notice_site

Bassens - Le Clos de Bressieux


Le site du Clos de Bressieux se situe sur la commune de Bassens, à l’est de Chambéry, en Savoie.Il est installé sur le versant sud-est de la chaine de Revard, au sud du Massif des Bauges, limitrophe de la cluze de Chambéry.L’opération de diagnostic, menée par G.Ayala (INRAP), a révélé diverses structures dont des trous de poteaux associés à du mobilier céramique attribuable au Bronze final I alpin. Cette découverte a motivé une prescription d’une fouille préventive par le SRA Rhône-Alpes.Elle s’est déroulée du 22 juillet au 23 août 2013 sur une surface de 900 m². L’objectif de l’opération est d’identifier l’emprise du site afin d’en préciser la nature, l’organisation et affiner la chronologie.
Un des problèmes majeurs est la compréhension de l’installation sur une pente de colluvions successives formant un pendage à 16%. Pour palier à cela, de la terre a été rapportée afin de former des replats. Deux terrasses, transversales à la pente, ont été repérées où sont implantés au moins sept bâtiments.Ces derniers semblent être organisés sur poteaux-porteurs, formant une seule nef d’une surface de 25 à 30 m².Ils sont alignés les uns derrière les autres le long des terrasses, parfois associé à des fosses à l’extérieur des habitations.Malheureusement, nous n’avons aucun plan complet, du fait de l’écroulement des terrasses causé par l’érosion.De plus, nous n’avons aucune trace de consolidation de ces replats (barrières, mur de terrasse, etc.). Les structures ont livré très peu de mobilier qui est essentiellement de la céramique.Nous avons une majorité de jarres et de pots qui ont des caractères anciens du début du Bronze final. Or, nous avons également quelques fragments de céramique qui sont attribuables du Bronze final IIa au Bronze final IIIa. Deux datations au 14C donnent les mêmes résultats.Pour cette phase, le site est occupé entre 1260 et 1050 av.J.-C., soit le Bronze final II. Mais le nombre restreint des échantillons dû à l’absence de charbons ou d’ossements ne permet pas d’avoir une vision globale de la chronologie.Il se peut que l’occupation ait débutée plus anciennement, au début du Bronze final.
Une seconde phase est attestée à l’extrême sud de l’emprise de fouille, dans une cuvette.Des traces d’incendie ont été observées et ont révélé la présence d’une tranchée où un caisson, formé de planches en bois (nous n’avons que les négatifs), est installé dans le sens de la pente.Il doit s’agir d’une canalisation servant à recueillir l’eau provenant de l’amont du versant afin d’éviter tout écoulement anarchique sur la pente. Plus à l’ouest, un lambeau de plancher est posé à proximité de la tranchée.Nous ne connaissons pas sa fonction.Le mobilier recueilli attribue ces structures au Ha D2-D3.Ensuite, le site est abandonné et il semble que la parcelle ait été utilisée à des fins agricoles où, au XVIIIe siècle, deux fossés ont été creusé pour planter des vignes.
A l’état actuel de la recherche, la forme de l’habitat du Clos de Bressieux est inédite en Savoie mais elle est tout de même connue, bien que rarement, sur le site de la Véreître à Chens-sur-Léman (Haute-Savoie), occupé au Bronze final IIa et IIb. De même, le site de Brig-Glis/ Waldmatte (Valais, Suisse) présente un peu près la même configuration à partir du début du VIIe siècle av.J.-C.où des canalisations sont attestées.Néanmoins, les résultats de la fouille apportent des précisions sur la connaissance de l’occupation du sol au niveau régional.


Commune : Bassens

Adresse/lieu-dit : Le Clos de Bressieux

Département/Canton : Savoie

Année de fouille : 2013

Période principale d'occupation : Age du Bronze,Age du Fer

Autres périodes représentées : Antiquité,Période moderne

Responsable d'opération : Florent RUZZU

Aménageur : CIS-Promotion SAC

Raison de l'intervention : Construction de logements/projet immobilier

Type de chantier : Fouille préventive