Notice_site

Montoir-de-Bretagne - L'Ormois


Le site de Montoir-de-Bretagne (44) a été mis au jour lors d’un diagnostic préalable à l’implantation de la ZAC de l’Ormois. À cette occasion, les vestiges d’un petit établissement rural daté du second âge du Fer ont été repérés dans les sondages situés à l’extrémité sud-est de l’emprise. Sur ces résultats, le service régional d’archéologie a prescrit une fouille centrée sur ces vestiges, couvrant une superficie de 9000 m².

Celle-ci a permis de documenter l’intégralité d’une petite ferme ceinturée d’un enclos fossoyé couvrant 2000 m². Le mobilier céramique et la stratigraphie autorisent un séquençage de l’occupation en trois phases distinctes : la première (phase 1) regroupe quelques rares structures datables de La Tène ancienne, période qui restera assez mal caractérisée malgré la présence d’un éventuel bâtiment. La seconde phase voit la mise en place de l’enclos fossoyé dont la mise en place peut être datée de La Tène moyenne ou le début de La Tène finale. Il se caractérise par une forme mixte associant des fossés rectilignes et des fossés curvilignes, auxquels est associé un bâtiment sur poteaux faitiers et parois porteuses. Une petite entrée a été identifiée au nord de l’enclos, mais la présence d’un autre passage, plus large pour les animaux et les véhicules, doit être supposée mais n’a manifestement pas laissé de traces dans le sol.  Cet enclos connait un second état de construction qui en reprend fidèlement le tracé, tout en agrandissant légèrement la superficie interne. Ce second état est caractérisé par la présence d’un bâtiment sur six poteaux porteurs et parois sur sablière. D’autres structures appartenant probablement à cette seconde phase ne peuvent être rattachées à l’un ou l’autre état de construction : on compte notamment deux puits, des fosses et de nombreux trous de poteau pour lesquels la recherche de plans de bâtiment ne s’est pas avérée concluante.

Cette seconde phase est datée, d’après le mobilier céramique et les analyses au radiocarbone, entre la fin de La Tène moyenne et le début de La Tène finale, soit le milieu et la fin du IIe siècle avant notre ère. De rares indices permettent d’envisager un prolongement de l’occupation au Ier siècle avant notre ère, d’autant que certaines structures (puits, foyer et trous de poteaux) sont clairement datables du Ier ou IIe siècle de notre ère.

La petite ferme de Montoir-de-Bretagne s’inscrit dans un contexte archéologique régional riche en établissement ruraux laténiens. Elle présente une morphologie classique, mais clairement distincte des grandes fermes en enclos quadrangulaires. Il s’agit d’un des types d’établissement ruraux les plus modestes, tant par la taille, la nature des activités que par la richesse du mobilier.


Commune : Montoir-de-Bretagne

Adresse/lieu-dit : L'Ormois

Département/Canton : Loire-Atlantique

Année de fouille : 2013

Période principale d'occupation : Age du Fer

Autres périodes représentées : Antiquité,Epoque contemporaine

Responsable d'opération : Bertrand BONAVENTURE

Aménageur : SONADEV

Raison de l'intervention : Aménagement de ZA ou ZI