Notice_site

Lyon - 38 Rue saint-Jean- Résidence Louise Labé


L’étude réalisée en deux phases, entre le 19 décembre 2011 et le 18 octobre 2012 par la société Archeodunum, a porté sur les élévations de la cour d’un immeuble sis 38, rue Saint-Jean, à Lyon. Le mur de fond de parcelle à l’ouest de cette cour a révélé une élévation ancienne à deux étages (probablement du XIVe siècle), bientôt surélevée (probablement au XVe siècle). Un net décalage dans le nivellement des deux portes anciennes mises en évidence au second niveau pose la question de l’évolution du parcellaire depuis le Moyen Âge, tandis que la continuité des maçonneries où elles s’ouvrent paraît ici assurée.


L’ensemble est intégré, à la fin du XVIe siècle ou au début du suivant, dans un programme aux proportions de la parcelle actuelle, où deux corps d’habitations s’organisaient autour d’une petite cour intérieure, de part et d’autre d’un escalier en vis dont la cage est percée, au-dessus d’un arc rampant, de croisées de style gothique auxquelles répondent une croisée et deux demi-croisées au revers du corps antérieur. Sur la cour, le corps postérieur s’étageait, au-dessus d’un arc qui laissait libre le passage vers la cave, dont la descenderie passait sous l’escalier et vers l’actuelle parcelle mitoyenne à l’ouest. Deux des logements alors lotis dans la cour étaient pourvus de piles et deux conduits de cheminées les accompagnaient. Le besoin d’habitation a entraîné la surélévation de l’immeuble, achevée à la fin du XVIIe siècle et l’ajout d’une division supplémentaire sous les appartements de la maison arrière, qui eut pour conséquence de modifier le passage mitoyen au niveau inférieur.
Au XXe siècle, le corps postérieur d’habitation est démonté, afin de conférer à la cour sa physionomie actuelle. 


Commune : Lyon

Adresse/lieu-dit : 38 Rue saint-Jean- Résidence Louise Labé

Département/Canton : Rhône

Année de fouille : 2012

Période principale d'occupation : Période moderne

Autres périodes représentées : Moyen-Age,Epoque contemporaine

Responsable d'opération : Vincent JACOB

Aménageur : OPAC du Rhône

Raison de l'intervention : Restauration/Réhabilitation d'un bâtiment historique