Notice_site

Brienne-La-Vieille - Voie Nouvelle


Le site de Brienne-la-Vieille est situé dans le département de l’Aube, à une quarantaine de kilomètres de Troyes. Localisé à l’ouest de la D443, la parcelle AB234P se trouve dans la plaine de Brienne. La fouille précédait un projet de construction d’une maison individuelle. Menée sur une superficie de 806 m2, elle a révélé une occupation relativement dense, peu conforme à ce qui pouvait être attendu en regard des résultats du diagnostic.
Parmi les 82 structures mises au jour, 80 sont antiques et matérialisent un secteur à vocation domestique de l’agglomération secondaire de Brienne. Deux grandes périodes chronologiques ont été identifiées : une première comprise entre le milieu du Ier s. et le milieu du IIe s. apr. J.-C., une seconde de la deuxième moitié du IIe s. apr. J.-C.
L’occupation de la première période est matérialisée dans un premier temps, par une cave de grandes dimensions, une cave/cellier ainsi que des sablières basses. Quelques fosses jalonnent également le site, ainsi qu’un fossé présentant la même orientation que la voie dite d’Agrippa (nord-sud) et que celle des structures de stockage précédemment citées. Ces caves sont abandonnées et comblées et un nouvel édifice est aménagé en partie centre est de l’emprise. Il marque l’apparition de nouvelles techniques de construction, avec l’utilisation de solins supportant une élévation en terre et bois. Quelques trous de poteau semblent former une palissade suivant toujours la même orientation et séparant le tiers sud du reste de l’emprise.
La deuxième période est marquée par l’aménagement d’une cave maçonnée en bordure septentrionale de l’emprise de fouille et d’une autre cave excavée dans son angle sud-est. Aussi durant la deuxième moitié du IIe s. apr. J.-C., la partie centrale de la zone explorée voie l’aménagement de quatre puits. Ces vestiges sont scellés par la mise en place d’un niveau de remblais massif durant le IIIe s. apr. J.-C.
Cette opération vient confirmer l’étendue en partie septentrionale de la bourgade actuelle, de l’agglomération secondaire antique, tel que le suggérait les clichés aériens récents (Coquet, Izri, Nouvel 2013). Si l’étroitesse de la fenêtre d’observation limite l’apport de nouvelles connaissances sur le site, l’ensemble des éléments permet néanmoins d’envisager, en plus d’un étirement linéaire le long de la voie d’Agrippa, un développement latéral autour d’axes viaires secondaires.


Commune : Brienne-La-Vieille

Adresse/lieu-dit : Voie Nouvelle

Département/Canton : Aube

Année de fouille : 2013

Période principale d'occupation : Antiquité

Responsable d'opération : François PRIOUX

Aménageur : Particulier

Raison de l'intervention : Construction de logements/projet immobilier