Notice_site

Breteuil-sur-Iton - Rue du Docteur Brière


Breteuil-sur-Iton est une importante place forte dans le réseau castral du duché de Normandie. Siège d’un honneur, la forteresse, dont le système défensif est composé d’enclos et de levées de terre, est édifiée sous l’impulsion du duc Guillaume le Bâtard après la bataille de Mortemer en 1054. Ce dernier en confia la garde à l’un de ses plus proches fidèles, Guillaume Fitz Osbern. La mise en place du bras forcé de l’Iton ferait partie de cette campagne d’aménagements.
Le projet de lotissement déposé par la société Siloge à l’angle des rues du Docteur Brière et Gilbert Daudin, a conduit le préfet de région Haute-Normandie à prescrire un diagnostic archéologique, accompagné d’une étude du bâti d’une maison en ruine sur l’emprise de l’opération. Le diagnostic, réalisé du 15 au 17 avril 2015 sous la direction de N. Roudié (INRAP), a donné lieu à une prescription de fouille réalisée par le cabinet d’étude Archeodunum SAS en mars et avril 2015.
Le projet d’aménagement se situe en bordure sud de la ville médiévale, sur un terrain en friche accusant une légère pente, à l’origine d’une nette différence de formations à l’amont et à l’aval du site. L’emprise de la fouille est délimitée au Sud par le bras forcé de l’Iton et à l’Ouest par l’ancien fossé de la seconde basse-cour.
La fouille, couvrant une superficie de 2453 m², a mis au jour 348 structures. Les vestiges identifiés peuvent être divisés en trois ensembles principaux, qui correspondent globalement aux trois grandes phases d’occupation.
La première phase d’occupation est représentée par plusieurs structures en creux ayant livré des indices de datation les reliant aux xie et xiie siècles, ce qui correspond à la période des aménagements de la forteresse et du cours de l’Iton commandités par le duc Guillaume Le Bâtard. Deux ensembles de bâtiments sur poteaux, avec au moins deux phases de construction, ont pu être mis en évidence.
Cet habitat précède l’installation d’un quartier artisanal daté des XIIIe-XIVe siècles. Il s’agit d’une tannerie composée de deux ensembles et d’une série de fosses aux fonctions variées. Le premier ensemble est constitué d’un bâtiment et d’une annexe, d’un bassin à double cuve et d’un autre à triple cuve. Ces dernières ont des dimensions assez similaires, avec une longueur de 2,06 à 2,15 m pour une largeur de 0,71 à 0,83 m. Les profondeurs varient de 0,70 m à 1,20 m. Le bassin 2 se caractérise par deux excroissances maçonnées au nord encadrant une fosse creusée contre la face nord du bassin. Cette structure trouve son pendant dans une autre fosse assez semblable, creusée contre la face sud de la cuve orientale du bassin 1. Les deux bassins semblent avoir été utilisés de manière synchrone. Le bâtiment, de plan carré, est accolé au bassin 1, qui est longé sur son flanc nord par une canalisation maçonnée se déversant dans le fossé de la seconde basse-cour.
Le deuxième ensemble de la tannerie est uniquement représenté par le bassin 3. Ce dernier se caractérise par deux phases de construction, avec le passage d’une cuve unique à une double cuve. Le bassin 3 étant isolé, il pourrait être associé à un autre groupe de bassins ou un bâtiment se développant au Nord, à l’extérieur de l’emprise.
La troisième phase d’occupation correspondrait à l’abandon de l’occupation artisanale, au XVe siècle, suivi de la construction d’une habitation bourgeoise et de ses dépendances.


Commune : Breteuil-sur-Iton

Adresse/lieu-dit : Rue du Docteur Brière

Département/Canton : Eure

Année de fouille : 2015

Période principale d'occupation : Moyen-Age

Autres périodes représentées : Néolithique,Age du Bronze,Antiquité

Responsable d'opération : David JOUNEAU

Aménageur : SILOGE

Raison de l'intervention : Construction de logements/projet immobilier