Notice_site

Neulliac - Parc d'activités de Saint-Caradec


L’opération d’archéologie préventive sur le site de « Kergoüet » fait suite au projet de construction d’une base logistique Intermarché. La prescription portait sur 3 zones distinctes (A, B et C), ayant livré au diagnostic des vestiges d’occupations respectivement datées du Néolithique, de l’âge du Bronze et de l’âge du Fer. La fouille a été menée au printemps 2017 avec une équipe de 6 personnes.

La zone A correspond peu ou prou à un trapèze d’environ 190 m de longueur pour 150 à 190 m de largeur. La totalité des 3 ha prescrits a été décapée. Les vestiges sont apparus sous 0,20 à 0,30 m de terre végétale et les 1346 faits identifiés ont été fouillés et documentés. En limite nord de la parcelle, un tronçon d’enceinte fossoyée de la fin du premier/début du second âge du Fer a été mis en évidence. Au niveau de son interruption, une palissade pourrait aménager un accès en chicane. Dans la moitié ouest de l’emprise, deux bâtiments, plusieurs fosses et foyers à pierres chauffées constituent les vestiges d’une occupation datée du Néolithique moyen (Castellic). Le premier bâtiment, rectangulaire, mesure 15 x 8 m tandis que le second est trapézoïdal et mesure 13 m de longueur pour une largeur variant de 8 à 9 m. Les vestiges de l’occupation alto-médiévale sont plus ténus et consistent essentiellement en des structures de combustion, dispersées sur l’ensemble de la zone A. Au terme de l’analyse, certains foyers, ainsi que plusieurs plans de bâtiments rectangulaires demeurent de datation indéterminée.

La zone B, de forme irrégulière, couvre une superficie d’environ 1,8 ha. Les 455 structures sont apparues sous 0,20 à 0,30 m de terre végétale. Près de la moitié a rapidement été annulée (anomalies géologiques et naturelles). Deux enclos de 14 et 18 m de diamètre ont été découverts à l’ouest de l’emprise. Ils possèdent des aménagements internes : fosse centrale cendreuse pour l’un, trous de piquet et petit enclos quadrangulaire interne pour l’autre. Bien que représentatif de l’âge du Bronze, les quatre dates réalisées sur charbons de bois, pour ces deux cercles, convergent vers le Néolithique. Cette proposition tendrait à être confortée par la présence d’une lame de hache polie en silex blond dans la fosse centrale de l’un d’entre eux. Aucune organisation particulière ne semble se dégager sur le reste de la parcelle où les fosses et trous de poteau restent bien isolés.

La vignette C, centrée sur la structure funéraire de l’âge du Fer découverte au diagnostic, mesure 50 x 40 m. Seuls 59 faits ont été identifiés sur les 2 000 m² décapés ; il s’agit de rares fosses et trous de poteau. Un petit bâtiment à 6 poteaux, de datation indéterminée, pourrait néanmoins se dégager au centre de l’emprise.

Enfin, plusieurs chemins et fossés parcellaires, inscrits au cadastre napoléonien, parcourent les différentes emprises de fouille.


Commune : Neulliac

Adresse/lieu-dit : Parc d'activités de Saint-Caradec

Département/Canton : Morbihan

Année de fouille : 2017

Période principale d'occupation : Néolithique,Age du Bronze

Autres périodes représentées : Age du Fer

Responsable d'opération : Audrey BLANCHARD

Aménageur : Pontivy Communauté

Raison de l'intervention : Aménagement de ZA ou ZI

Référence bibliographique : Blanchard, à paraître : BLANCHARD A., « L’habitat de Kergoüet : deux bâtiments du Néolithique moyen à Neulliac (Morbihan) », in Statut des objets, des lieux et des Hommes au Néolithiques, actes du colloque interrégional sur le Néolithique, Le Mans, Novembre 2017.