Archives de catégorie : Non classé

Nouvelle campagne de recrutement

Archeodunum SAS lance une grande campagne de recrutements jusqu’au 29 avril 2019.

Dans ce cadre, la société a besoin de dix responsables d’opération pour ses agences de Lyon, Nantes et Toulouse.

Il s’agit de postes en CDI à pourvoir de suite.

Dans le détail, nous recrutons :

  • deux responsables d’opération néolithiciens (Lyon et Nantes) ;
  • deux responsables d’opération protohistoriens (Lyon et Nantes) ;
  • un responsable d’opération antiquisant (Nantes) ;
  • trois responsables d’opération médiévistes (Lyon, Nantes et Toulouse) ;
  • deux responsables d’opération en archéologie du bâti (Lyon et Nantes) ;

Consultez-ci dessous les offres d’emploi et postulez sur cette page.

Une nouvelle prestation possible : les études carpologiques

Avec la venue récente de notre nouvelle carpologue Laurie Flottes, nous sommes heureux de vous proposer une nouvelle possibilité de prestation paléo-environnementale.

Si vous avez donc besoin d’analyses carpologiques, n’hésitez pas à visiter notre page de présentation de la discipline. Rendez-vous également sur ce formulaire pour toute demande de devis.

Parution d’une synthèse sur les établissements ruraux antiques

Le monde rural et les campagnes de la Gaule romaine ont longtemps été les parents pauvres de l’histoire antique. Tout au moins ont-ils été abordés, le plus souvent, au travers du prisme des vestiges les plus imposants et de ceux qui illustraient le mieux l’économie domaniale décrite par les textes (agronomes et arpenteurs notamment, sources épigraphiques). À partir des années 1980, cette conception monolithique a été profondément renouvelée grâce à l’émergence d’équipes et de programmes de recherches spécifiques, à la multiplication des colloques et des publications, des séminaires et des travaux universitaires. Au travers de thématiques qui se sont diversifiées, on dresse aujourd’hui un tableau plus nuancé et plus riche de l’occupation et de l’exploitation des campagnes de Gaule à l’époque romaine. Cette dynamique est indissociable du développement de l’archéologie préventive qui, dans le même temps, a alimenté et diversifié les catalogues de sites, et a nourri la réflexion sur les campagnes, leur rapport au monde urbain et leur place dans le développement du territoire.

L’accès aux données et aux résultats d’une très grande partie des fouilles archéologiques préventives est resté très longtemps confidentiel. Il fallait donc impérativement remédier à cette situation. C’est tout l’enjeu de cet ouvrage. La société Archeodunum a décidé de contribuer, à sa manière, sous la forme d’une publication scientifique, à l’enrichissement de nos connaissances du monde rural gallo-romain en publiant une série d’études concernant les fouilles qu’elle a menées au cours de ces dix dernières années.

Il s’agit bien d’une tentative pionnière menée par une société privée d’archéologie préventive pour présenter au public les résultats de ses recherches. Une contribution inédite, indispensable et précieuse à la connaissance du monde rural gallo-romain.

Téléchargez ici le bon de commande ou commandez le volume en ligne sur infolio.ch

Stage d’initiation à l’étude du mobilier métallique

Du 22 au 26 octobre 2018, un stage d’initiation à l’étude du mobilier métallique sera organisé par Archeodunum et l’UMR Artehis au Centre archéologique de Bibracte.

Repose-pied en fer et bronze provenant de la chambre d'un appartement de Ste-Colombe (Ier siècle)
Lot de strigile en fer découvert dans le local de service d'un appartement de Ste-Colombe (Ier siècle)

Objectifs : Cette formation d’une semaine permettra aux stagiaires d’acquérir les bases méthodologiques et bibliographiques pour l’étude de corpus de mobilier métallique. Outre l’aspect théorique, cette formation s’appuiera sur la collection de mobilier métallique antique issue de la fouille réalisée par Archeodunum à Sainte-Colombe Le Bourg (Resp. : Benjamin Clément). Cette étude de cas pratique permettra d’appréhender les problématiques liées à l’étude de corpus issus de fouilles préventives.

Public : Ce stage de formation est dédié aux étudiants en archéologie

Durée et dates : 35 heures. Du lundi 22 au vendredi 26 octobre 2018.

Lieu : BIBRACTE EPCC – Centre archéologique européen – 58370 Glux-en-Glenne

Responsable : Aurélie Ducreux. Docteur en archéologie, spécialiste de l’instrumentum chez Archeodunum SAS, chercheuse associée au laboratoire ArAr (UMR 5138)

Intervenants :

Effectif maximum : 12 personnes

Conditions pratiques : Hébergement et nourriture pris en charge par Archeodunum SAS

Renseignements et inscriptions : à retourner par courriel à a.ducreux@archeodunum.fr (06 30 08 39 29)

 

Téléchargez la fiche de description du stage

Téléchargez la fiche d’inscription

Téléchargez le programme du stage

Télécharger la plaquette
Télécharger la plaquette
Télécharger la plaquette
En bas : Glaive de type Mayence ; En haut : Pugio de type Dangstetten, découvert dans un coffre en bois de Sainte-Colombe (Ier siècle)
Caisses de mobiliers à étudier

JNA 2018

Dans le cadre des Journées Nationales de l’Archéologie 2018, nous sommes heureux de vous proposer une nouvelle section où vous pourrez retrouver l’ensemble des plaquettes que nous avons réalisé sur une sélection de nos chantier depuis 2010.

Suivez le guide…

Nous vous proposons également de revenir sur une opération de 2014, menée avec Paléotime, qui a notamment permis de mettre au jour un ensemble de parure exceptionnel de l’époque celtique (deuxième âge du Fer)

Retour sur l’opération de La Gloriette à Saint-Aubin (Aube)

Coworking à Toulouse

Vous êtes travailleur indépendant, salarié en télétravail, consultant, salarié en déplacement, vous recherchez la souplesse et le partage ? Nous partageons nos bureaux avec vous.

Nous vous proposons :
  • 4 bureaux à partager dans un open-space de 116 m2
  • 1 bureau privatisé meublé pour une personne dans un espace de 19 m2

Vous travaillerez dans un lieu unique, calme, lumineux et contemporain, au sein d’un jardin paysager, avec tous les avantages de la ville.

Nos locaux sont équipés et agencés pour recevoir des personnes à mobilité réduite.

Louez un bureau en toute simplicité, tout est compris :
  •  Internet fibre et wifi
  • Cuisine équipée : lave-vaisselle, micro-onde, frigo, cafetière et bouilloire
  • Café et thé offerts
  • Parking
  • Numérisation de documents formats A4 et A3
  • Massicot
  • Machine à relier (hors fourniture)
  • Electricité, chauffage, ménage
Facilitez votre travail avec nos services sur place à la carte :
  • Salle de réunion
  • Photocopie de documents A4 et A3
  • Reliure de document
  • Affranchissement et envoi tout courrier
  • Accueil et transport depuis bureau via aéroport ou gare
Nous localiser :
  • 8 allée Michel de Montaigne – 31 770 Colomiers
  • Situé à  3 mn de la rocade Arc-en-ciel, au sud-ouest du centre ville de Toulouse
  • Proche de l’aéroport de Blagnac (10 mn en voiture)

N’hésitez pas à nous contacter pour visiter.
Pour réserver, appelez au 05 62 21 57 99, le matin de 9h à 12 h
ou contactez-nous par mail s.gendras@archeodunum.fr

Archeodunum SAS, 10 ans de découvertes archéologiques en France

Le 7 juin 2006 naissait officiellement Archeodunum SAS, société française, sœur d’Archeodunum SA (créée en Suisse en 1987). Depuis cette date c’est une belle aventure humaine et scientifique qui s’est concrétisée par la réalisation de 289 fouilles et études.

Pour marquer cet anniversaire, voici une histoire condensée en 11 images, forcément réductrice de la masse du travail accompli par nos archéologues.

Journées Européennes du Patrimoine

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2015, Archeodunum réalise deux actions de valorisation autour des opérations archéologiques conduites à Appoigny (Yonne) et à Ancenis (Loire-Atlantique).


CHÂTEAU D’ANCENIS

vue de la façade est du logis Renaissance

vue de la façade est du logis Renaissance

Le logis Renaissance du château d’Ancenis sera inauguré à l’occasion des JEP et sera ouvert au public le samedi 19 septembre de 14h30 à 18h30 et le dimanche 20 septembre de 11h à 12h30 et de 14h à 18h.

Le logis castral a fait l’objet de 2013 à 2015 d’une campagne de réhabilitation qui a concerné tout l’édifice, à la fois sa consolidation et la reprise des ouvertures et sculptures. Ces travaux ont été accompagnés d’une étude archéologique du sous-sol et des élévations réalisées par Archeodunum.

le samedi 19 septembre à 14h30 et à 16h30 Fabien Briand donnera deux courtes conférences de présentations des premiers résultats de ces études.

Pendant toute la durée de l’ouverture au public, une petite exposition dossier synthétisera les découvertes.

Pour plus de renseignements sur les animations et manifestions au château d’Ancenis à l’occasion des JEP : http://www.pays-ancenis-tourisme.fr/

Intérieur du logis Renaissance en cours de fouille

Intérieur du logis Renaissance en cours de fouille

 


APPOIGNY – LES BRIES

Depuis début avril les archéologues du groupement Archeodunum – Paleotime fouillent les 26 hectares du futur Parc d’activité d’Appoigny (entre le hameau des Bries et l’A6). Sous les godets des pelles mécaniques, sous truelles et pinceaux sont mises au jour les traces d’une aventure humaine de plus de 300 000 ans de Neandertal à saint Germain d’Auxerre…

Journée-patrimoine-120x176-bd

Le samedi 19 septembre, de 10h à 16h (interruption de 12h30 à 13h) venez découvrir les dernières actualités des fouilles.

village archéologique - JNA juin 2015

Rencontre avec le public autour des objets. JNA juin 2015

 

Rendez-vous au “village archéologique” où vous pourrez rencontrer archéologues et spécialistes. Ils vous présenteront des objets découverts au cours de la fouille et pourront répondre à vos questions.

Toutes les 20 minutes, départ de visites guidées sur le site sous la conduite d’archéologues (inscription sur place, nombre places limitées). La zone de fouille actuellement dégagée correspond à un établissement rural de la fin de l’époque romaine (IVe siècle). Construits en terre et bois, ces bâtiments sont contemporains des parents du futur saint Germain d’Auxerre (né à Appoigny vers 380 apr. J.-C.)

Le

Le “village archéologique”, à l’occasion des JNA en juin 2015