Notice_site

Montricher - Rue des Remparts


La parcelle DP1004 est une terrasse artificielle ceinte par un grand mur de soutènement construit entre 1843 et 1877. Elle a été aménagée lors de la reconstruction du village qui fait suite à l’incendie de 1828. Son remblai est constitué, en grande partie, des gravats résultant des incendies qu’a subi le bourg en 1770 et 1828.Ce remblai recouvrait un habitat en terrasse constitué de quatre bâtiments implantés dans le terrain naturel. Deux bâtiments sont situés sur une «partie haute» au nord ouest, B1, et au nord est, B4, ils encadrent deux bâtiments, B2 et B3, construits sur une «partie basse qui s’ouvre au niveau de la «Rue Dessous » du plan de 1761, l’actuelle rue des Rempart.

Alors que les vestiges les plus anciens, deux drains, sont antérieurs aux murs maçonnés de la parcelle (Phase I), la distinction entre les bâtiments antérieurs à l’incendie de 1770 (Phase II) et ceux résultant d’une reconstruction (Phase III) lui faisant suite est parfois hypothétique. Une partie de la « zone basse» semble laissée de côté et partiellement comblée suite à cet événement, alors que les autres bâtiments persistent après quelques modifications. Suite à l’incendie de 1828 tous les bâtiments de la parcelle sont abandonnés et il faut attendre la mise en place de la terrasse artificielle pour qu’un nouvel aménagement voit le jour (Phase IV).

Signalons encore qu’aucun vestige médiéval n’a pu être attesté. Le plan de 1761 semble d’ailleurs indiquer que les remparts médiévaux proprement dits se trouvent plus au nord, de l’autre côté de la rue de Remparts.


Commune : Montricher

Adresse/lieu-dit : Rue des Remparts

Département/Canton : Vaud

Année de fouille : 2017

Période principale d'occupation : Période moderne

Responsable d'opération : STEUDLER Alain

Aménageur : Commune de Montricher

Type de chantier : Sédimentaire (Fouille préventive)