Notice_site

Roquefort - Le Bourg


Les résultats du suivi archéologique d'un creusement de tranchées

La mise en place du réseau de collecte des eaux pluviales dans le bourg de Roquefort a donné lieu à la surveillance archéologique des tranchées creusées dans deux rues parallèles du centre du bourg : la rue Hubert Croharé et la rue Alphonse Castaing. La prescription de la tranche ferme portait uniquement sur la moitié nord de ces rues, la Place des Arceaux constituant la limite sud.  Cette opération menée en deux tranches, du 16 au 20 avril puis du 18 au 22 juin 2018 a permis le suivi d’environ 120 m linéaires dans le centre ancien du bourg. Cette position avantageuse de l’intervention à proximité de l’ensemble prieural et paroissial remontant au XIIe siècle laissait supposer la découverte de vestiges, éventuellement funéraires. Les résultats obtenus se sont révélés largement en deçà des attentes.

Les maigres résultats de cette surveillance archéologique sont liés en premier lieu et de manière intrinsèque à l’intervention en tranchée étroite dont le tracé n’est pas soumis aux exigences archéologiques et n’a pas pour but la découverte et l’identification de vestiges. De plus, les portions négatives se sont multipliées car il est apparu que les niveaux anciens ont été très lourdement impactés par l’aménagement moderne et contemporain de ce secteur avec l’enfouissement de nombreux réseaux dans ces deux rues étroites. Dans la moitié nord de la partie des rues surveillée, une pente légère en direction de la Place du Soleil d’Or associée à une faible profondeur du substrat géologique depuis le niveau de circulation actuel (moins de 0,50 m) semble consécutive d’un probable décaissement de cet espace à l’époque contemporaine. Les zones les plus proches du chevet de l’église paroissiale, jugées les plus sensibles par le SRA, n’ont donné lieu à aucune découverte. Aucun indice sur la présence du cimetière ou de quelconques inhumations n’a été retrouvé de ce côté de l’église. Pourtant les marqueurs d’une occupation ancienne devaient exister avant les importants bouleversements du sous-sol réalisés durant diverses campagnes de travaux publics. Quelques niveaux préservés, constitués de sédiments sableux charbonneux, ont livré du mobilier datable du Moyen Âge. Dans l’un d’eux, des rejets métalliques en nodules pluri centimétriques suggèrent la présence d’une zone dépotoir en lien avec une activité métallurgique médiévale. A l’heure actuelle, ces quelques bribes qui subsistent ne sont pas suffisantes pour ébaucher l’histoire de l’occupation du bourg et entreprendre une démarche interprétative. Sur le plan chronologique, aucun niveau antérieur au Moyen Âge (second Moyen Âge ?) n’a été identifié dans ce secteur du bourg.



Commune : Roquefort

Adresse/lieu-dit : Le Bourg

Département/Canton : Landes

Année de fouille : 2018

Période principale d'occupation : Moyen Âge,Période moderne

Responsable d'opération : GARY Magali

Aménageur : Mairie de Roquefort

Raison de l'intervention : Installation du réseau de collecte des eaux pluviales

Type de chantier : Sédimentaire (Fouille préventive)