Notice_site

Gressy - Sermuz


La campagne menée en 2009-2010 sur le site de Sermuz a permis de documenter une partie du murus gallicus de la fin de l’âge du Fer, qui n’est probablement plus en place. Cette hypothèse repose sur les différences de niveaux et de construction mis en évidence entre les vestiges dégagés sur le plateau et ceux découverts récemment. Le tronçon dégagé correspond vraisemblablement à l’extrémité orientale de la muraille, qui devait barrer à l’origine cet éperon sur près de 120 m de longueur. Suite à un glissement de terrain d’origine probablement naturelle, une partie du rempart s’est effondré sur le versant est de la colline dans une cuvette, dont la nature n’est pas claire. Il pourrait s’agir d’une dépression naturelle ou anthropique. Nous avons proposé de l’interpréter comme le fossé défensif contemporain du murus. Cette hypothèse, qu’il conviendrait de valider par de nouvelles investigations, signifierait que ce fossé, contrairement à la fortification, ne protégeait pas uniquement le plateau, mais se poursuivait le long du flanc oriental de la colline, où le dénivelé naturel est peu accentué. 


Commune : Gressy

Adresse/lieu-dit : Sermuz

Département/Canton : Vaud

Année de fouille : 2010

Période principale d'occupation : Age du Fer

Responsable d'opération : BRUNETTI Caroline

Aménageur : Particulier

Raison de l'intervention : Construction d'une villa

Type de chantier : Sédimentaire (Fouille préventive)