Notice_site

Boulazac - Prairie du Lieu-Dieu


Le site de Boulazac, Prairie du Lieu Dieu, est situé à un peu plus de 5 km au sud-est de Périgueux (Dordogne), en contrebas de la RN221 dans la vallée du Manoire. La création d’un giratoire sur un secteur dont les diagnostics préalables ont montré le fort potentiel archéologique, a donné lieu à une prescription du Service Régional de l’Archéologie Aquitaine. L’opération correspondante, d’une durée de deux mois, a été réalisée par la société Archeodunum. Le site prend place en lisière de la plaine d’inondation du Manoire, au pied du versant occidental de la vallée.
Des éléments lithiques datés du Paléolithique moyen et supérieur piégés dans des nappes de colluvions attestent une présence ancienne à proximité du site. De l’outillage moustérien côtoie des éclats de taille ainsi que des nucleus présentant les traces d’un débitage laminaire.
La structure la plus ancienne est attribuable au Néolithique ancien. Elle se présente sous la forme d’une structure en creux de forme polygonale. Son comblement inférieur contenait une quantité importante de « baguettes » de bois gorgés d’eau, dont les datations 14C ont livré une fourchette  chronologique située entre 5000 et 4800 av. J.-C. Cette structure énigmatique ne comporte aucune trace de mobilier céramique. Elle est scellée par un niveau contenant des tessons de céramique ainsi que de l’outillage lithique se rattachant probablement à l’âge du Bronze.
La partie orientale de l’emprise est bordée par un paléochenal, dont des niveaux anciens ont livré quelques charbons de bois, datés de la fin du premier âge du Fer / début du second âge du Fer. La majorité des structures archéologiques appartiennent à la période gallo-romaine, et plus précisément au Haut-Empire. Un bâtiment très arasé, dont il ne subsiste que les assises inférieures de deux murs, s’installe en bordure d’un fossé au comblement charbonneux très riche en mobilier céramique et métallique. Un second bâtiment, dont la vocation vinicole est attestée, prend place sur une butte au sud de l’emprise. D’orientation nord-sud, il mesure 41 m de longueur pour une largeur maximale de 12 m. La présence d’une pente au nord-est a  nécessité la mise en place de six contreforts. L’espace interne est divisé en trois pièces. L’espace sud, très arasé et observé ponctuellement, a livré ce qui semble être les vestiges d’un bassin. L’espace nord comporte un niveau de sol construit ainsi qu’un second bassin pourvu d’une cupule de vidange, aux dimensions relativement importantes (5,10 x 1,40 m). La pièce centrale constitue le cœur du bâtiment tant sur le plan architectural que fonctionnel. Une vaste structure maçonnée, dont les parois et le fond sont étanchéifiés au mortier de tuileau, correspond à un fouloir à raisins. Celui-ci possède en contrebas une cuve de recueil du moût pourvu d’une cupule de vidange en position centrale. L’espace nord de la pièce est occupé par une série de huit négatifs de piliers constituant peut-être l’unique vestige d’un pressoir. Un bac à chaux, une batterie de fours à chaux et quelques fosses comblées de mortier sont probablement liés au chantier de construction du bâtiment, daté de la seconde moitié du 1er siècle ap. J.-C. Un ensemble de structures en creux, à proximité immédiate du second bâtiment, ne présente pas de plan cohérent. Certains trous de poteau peuvent cependant avoir appartenu à un dispositif d’échafaudage.
L’abandon et la destruction de l’installation vinicole, vers la fin du 2e, début du 3e siècle ap. J.-C., signe la fin de l’occupation du site.

En dépit de sa taille réduite (2000 m2), le site de Boulazac, Prairie du Lieu Dieu, a livré de nombreux vestiges, riches d’enseignements. La structure en creux datée du Néolithique ancien ne possède pas d’équivalent dans la région. Les analyses palynologiques et xylologiques viendront enrichir les données environnementales de la période. Pour l’Antiquité, la découverte d’un établissement à vocation vinicole relativement bien préservé, vient compléter les recherches sur la viticulture en Aquitaine entamées depuis une quinzaine d’années. De manière plus générale, la présence de cette installation vinicole permet d’envisager l’existence d’une villa dans la vallée du Manoire, et ainsi d’améliorer notre connaissance de l’occupation du sol de la cité des Pétrucores.


Commune : Boulazac

Adresse/lieu-dit : Prairie du Lieu-Dieu

Département/Canton : Dordogne

Année de fouille : 2011

Période principale d'occupation : Antiquité

Autres périodes représentées : Paléolithique,Néolithique,Age du Fer

Responsable d'opération : Julien BOHNY

Aménageur : DREAL Aquitaine

Raison de l'intervention : Aménagement routier