Notice_site

Le-Puy-en-Velay - Les Reliades


En amont des travaux du contournement routier du Puy-en-Velay, l’opération d’archéologie préventive conduite aux « Reliades » entre mai et octobre 2012 a couvert une superficie de 3,6 ha. Bien que la densité des vestiges mis au jour puisse paraître faible, ces derniers couvrent un large éventail chronologique - du Néolithique jusqu’au moins le XVIIe siècle -, même si d’importants hiatus séparent les différentes périodes d’occupation.


Les premiers témoignages d’une fréquentation par l’Homme remontent au Néolithique, pour lequel les vestiges se limitent à quelques trous de poteau formant un hypothétique bâtiment datable entre la fin du Ve et le milieu du Ive millénaire avant notre ère. Le Premier âge du Fer se caractérise, quant à lui, par la présence de quelques foyers, fosses et d’un four à pierres chauffantes qui témoignent d’une petite occupation ou d’une fréquentation de bord de lac.


Ce n’est toutefois qu’à partir de La Tène finale que se développe une occupation pérenne, qui se traduit par la présence d’une petite nécropole à crémations, dans laquelle plusieurs indices permettent d’envisager la présence de personnages privilégiés. C’est également à cette période qu’est mise en place une première terrasse qui sera reprise et agrandie après la conquête, sans doute au début du Ier siècle de notre ère. Cette terrasse verra alors l’installation d’un podium, de nouvelles crémations et d’un bassin monumental en pierres sèches dont la fonction exacte demeure énigmatique. Toutefois, cet aménagement ne constitue que l’agrandissement d’un premier bassin plus petit dont le fond était doté d’un plancher en bois, et dont la mise en place pourrait remonter à La Tène finale ou à l’époque augustéenne. Ces aménagements sont associés, quelques dizaines de mètre plus à l’est, à des bâtiments agricoles du Ier siècle de notre mais dont la fondation pourrait remonter à La Tène finale. Enfin, au début du IIe siècle de notre ère, un petit espace funéraire est fondé le long d’un chemin agricole. Il se caractérise par un petit édicule sur poteaux plantés qui protège l’urne funéraire au dessus de laquelle ont été rejetés les restes du bûcher.


Après cette période, le site est manifestement abandonné pour laisser place à des champs et des prairies. Des systèmes de terrasses et des réseaux de drains sont mis en place – au moins à partir de la fin de l’Antiquité -, reprenant en partie la géométrie des aménagements topographiques précédents. Les versants sont aussi probablement mis en culture, ce qui se traduit par une accélération des phénomènes de colluvionnement. Le dernier réseau de drains pourrait avoir été mis en place au XVIIe ou au XVIIIe siècle.


Commune : Le-Puy-en-Velay

Adresse/lieu-dit : Les Reliades

Département/Canton : Haute-Loire

Année de fouille : 2012

Période principale d'occupation : Age du Fer,Antiquité

Autres périodes représentées : Néolithique,Moyen-Age,Période moderne,Epoque contemporaine

Responsable d'opération : Bertrand BONAVENTURE

Aménageur : DREAL Auvergne

Raison de l'intervention : Aménagement routier

Référence bibliographique : La Montagne 2012 : DECHET S. Puy-en-Velay. Des archéologues effectuent des fouilles depuis mai sur le chantier de contournement de la ville. Le sol ponot ouvre sont livre d'histoire, La Montagne, p.8.

La Montagne 2012 : CHABAUD J.-L., Le Puy-en-Velay. Les fouilles préventives au contournement apportent un éclairage sur l'Antiquité vellave. Un mausolée romain en bois mis au jour , La Montagne, p.7.

Le Moniteur 2012 : Archéologie préventive au Puy-en-Velay , Le Moniteur, p.10.

Le Progrès 2012 : Le Puy-en-Velay. Les Gaulois habitaient sur les hauteurs de la ville, Le Progrès, p.13.

Le Progrès 2012 : TEYSSIER Ch., Le Puy-en-Velay. L'âge du fer se dévoile sur le site des Reliades, Le Progrès, p.15.

Bonaventure, Zabéo 2013 : BONAVENTURE B., ZABÉO M., « Les fouilles du Puy-en-Velay - Les Reliades : un premier bilan », Bilan scientifique régional région Auvergne, 2013.

Bonaventure, Zabeo 2013 : BONAVENTURE M., ZABEO M., « Paysages ruraux et monuments funéraires au Puy-en-Velay », Archéothéma, 26, pp. 88-89.

Le Progrès 2014 : TEYSSIER Ch., Le contournement est passé près d'une villa gallo-romaine , Le Progrès, p.16

Bonaventure 2018 : BONAVENTURE B., « Le Puy-en-Velay/Les Reliades (Haute-Loire). Structures funéraires et bâtiments agricoles en périphérie du Puy-en-Velay », in SEGARD M. (dir.), Établissements ruraux gallo-romains : quelques études de cas, Goillon : In Folio, pp. 185-206.

Bonaventure, Ancel, à paraître : BONAVENTURE B., ANCEL M.-J. - Les espaces funéraires laténiens et augusto-tibériens des Reliades (Le Puy-en-Velay, Haute-Loire), Documents d\'archéologie méridionale, à paraître.