Notice_site

La-Voulte-sur-Rhône - Dommaine de la Boissine


Situé hors de l’agglomération de La Voulte, sur le flanc d’un vallon, tout près d’une déviation récente de la route vers Rompon, le lieu de La Boissine a été choisi en raison de la valeur de son patrimoine géologique, pour abriter une maison de site (espace naturel sensible).
 Au terme d’un diagnostic réalisé en 2011 par l’INRAP sur le bâti ancien, une opération de fouille préventive s’est déroulée, du 2 au 20 avril 2012, afin de parfaire la connaissance de l’établissement médiéval qui a été choisi pour accueillir le projet.
Les constructions médiévales consistent en deux corps de bâtiment de plan rectangulaire, associés dans le prolongement l’un de l’autre, en un ensemble dont l’unité est perceptible dès l’abord de leur façade occidentale, commune et continue. Cette continuité du parti d’élévation masque pourtant une édification en deux temps.
Au nord, une première construction, disposée en contrebas de la pente, se compose de deux volumes superposés aux amples proportions : une salle basse voûtée, que surmonte une salle charpentée, équipée d’une cheminée monumentale, de baies trilobées à coussièges et d’armoires. Son mur pignon septentrional est enfin couronné de redents. Du fait de la déclivité du terrain, les accès à ces intérieurs se font de manière dissociée et de plain-pied, une porte ouvrant dans le mur pignon nord et l’autre dans le mur gouttereau est.
Au sud, un second corps de bâtiment vient compléter le programme architectural de cette maison-forte ou résidence aristocratique. De moindres proportions et sans étage, il communique avec le volume septentrional et s’ouvre également à l’extérieur. Le souci de la continuité transparait dans l’alignement des murs à l’ouest, la qualité de la construction, le style des baies et l’équipement intérieur. En effet, on retrouve ici plusieurs armoires et niches et l’espace était en outre partiellement divisé par une mezzanine, supportée par des corbeaux saillants.
Cet ensemble cohérent, certainement érigé au XIVe siècle, semble n’avoir pas connu d’aménagements complémentaires jusqu’à l’époque industrielle, où l’exploitation du fer local a entrainé la réaffectation de l’édifice médiéval au XIXe siècle. Le bâtiment nord est contreforté et sa salle supérieure est divisée en étages d’habitation. Le bâtiment sud est surélevé et cette adjonction communique avec les combles du précédent.


Commune : La-Voulte-sur-Rhône

Adresse/lieu-dit : Dommaine de la Boissine

Département/Canton : Ardèche

Année de fouille : 2012

Période principale d'occupation : Moyen-Age,Période moderne

Autres périodes représentées : Epoque contemporaine

Responsable d'opération : Vincent JACOB

Aménageur : Commune de la Voulte-sur-Rhône

Raison de l'intervention : Aménagement de ZA ou ZI