Notice_site

Tassin-la-Demi-Lune - Les Massues


Etude de l’aqueduc de la Brévenne à l’ouest de Lyon

Associée à des travaux de consolidation et de restauration des vestiges du réservoir de fuite de l’aqueduc de la Brévenne (monument classé MH 692441500001), l’opération de suivi archéologique a pris place dans le secteur des Massues, à la jonction des communes de Tassin-La-Demi-Lune et de Lyon.
Elle s’est déroulée en plusieurs temps, du 22 août au 30 novembre. Cette intervention a pris place sur la parcelle AR116 sise rue Claude Boyer à Tassin-la-Demi-Lune.

Le travail a porté sur les quatre arches supportant le rampant de soutènement des conduites du siphon d’Ecully-Tassin. Le monument mesure 45 x 6,3 m pour une hauteur maximale conservée de 11 m. Grace à la présence d’un échafaudage, l’occasion a été donnée d’observer avec plus de détails que lors des opérations précédentes les hauteurs du monument et, peut-être pour la première fois, la structure de la construction et ses éléments décoratifs. Des irrégularités dans la mise en place des divers composants constituant chacune des piles, invisibles du pied de la construction, ont ainsi pu être enregistrées permettant de préciser les hypothèses de restitution.

L’un des enjeux majeurs était la réalisation d’un relevé détaillé; il a été réalisé sur la base de documents photogrammétriques exécutés expressément à cette occasion.

Le second volet de l’opération concerne la tentative d’établissement de la chronologie du monument, toujours sujette à caution. Une nouvelle analyse archéomagnétique a donc été effectuée selon les exigences du cahier des charges.

Un autre point a retenu l’attention des archéologues et consistait à identifier d’éventuels phasages ou des reconstructions antiques. Après un examen attentif des matériaux et techniques mis en œuvre, rien ne permet d’attester de tels évènements.

L’intervention a en outre confirmé l’urgence d’une mise en sécurité du monument dont certains éléments situés dans les parties hautes ne demandent qu’à tomber.
Le bilan de l’état de conservation général de la construction souligne les fortes dégradations soupçonnées et les dangers que cela comporte, tant en ce qui concerne la sécurité des potentiels visiteurs que la conservation des vestiges.


Commune : Tassin-la-Demi-Lune

Adresse/lieu-dit : Les Massues

Département/Canton : Rhône

Année de fouille : 2016

Période principale d'occupation : Antiquité

Responsable d'opération : François ESCHBACH

Aménageur : DRAC Rhône-Alpes

Raison de l'intervention : Restauration/Réhabilitation d'un bâtiment historique