Prestation carpologie

Télécharger la plaquette

La carpologie

La carpologie est une branche de l’archéobotanique basée sur l’étude des macro-restes végétaux tels que les fruits et les graines découverts en contexte archéologique.

De nombreux milieux se révèlent favorables à la conservation de ces macro-restes, ce qui nous permet d’aborder de nombreuses problématiques relatives aux relations entre l’Homme et son environnement.

La présence d’une station de tamisage et d’une loupe binoculaire, ainsi que la création d’une collection de graines de référence au sein de notre entreprise nous permettent de procéder à l’intégralité de l’étude et de répondre rapidement et de manière adaptée aux réalités de l’archéologie préventive.

La carpologie pourquoi ?

  • Retracer l’histoire de l’alimentation végétale.
  • Appréhender l’évolution de l’agriculture (choix des espèces, stockage, transformation des denrées).
  • Aborder d’autres aspects de l’économie végétale : échanges de denrées, fruiticulture, artisanat, pharmacopée.
  • Participer à la restitution de gestes funéraires (offrandes alimentaires).
  • Restituer le paléo-environnement à l’aide de l’écologie des espèces et en complément d’autres domaines de l’archéobotanique.

Domaines d’application

  • Fouilles préventives
  • Fouilles programmées

Nos prestations

  • Élaboration et suivi de protocoles
  • Conseils d’échantillonnage
  • Tamisage
  • Tri, détermination et comptage
  • Analyses et synthèses scientifiques
  • Communications scientifiques

Le plus de nos compétences

  • Denrées végétales en contexte funéraire à l’époque romaine
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes

PROTOCOLE D’ÉTUDE

  • Étape 1 : Prélèvement des échantillons sur le terrain en concertation avec le responsable scientifique et l’équipe de fouille
  • Étape 2 : Possibilité de faire un tamisage-test afin d’évaluer le potentiel d’une étude carpologique
  • Étape 3 : Tamisage adapté aux contextes de prélèvements (modes de préservation différents) et suivant les protocoles
  • Étape 4 : Tri des refus de flottation et de tamis par le spécialiste, détermination des restes et comptage
  • Étape 5 : Enregistrement des résultats sous forme de tableau(x) de comptage et analyses statistiques
  • Étape 6 : Rédaction du rapport de l’étude carpologique et collaboration avec les spécialistes en paléo-environnement et archéologues. Suivi du dossier en cas de publication.

Nos experts

  • Laurie Flottes

Nos références

  • Étude d’une occupation protohistorique à Saint-Jory (31)
  • Étude de trois dépôts de crémations romaines à Lyon-Vaise (69)
  • Étude d’une aire d’ensilage médiévale à Tremblay-en-France (93)
  • Étude de deux cuves de tannerie à Breteuil-sur-Iton (27)
  • Étude de trois structures sur le site d’un charnier à Toulouse (31)