Notice_site

Villeneuve-en-Retz - Rue des Cygnes - Lotissement le Petit Monastère


L’évaluation archéologique, présentée dans ce rapport, fut menée préalablement à la construction d’un lotissement sur la commune-déléguée de Bourgneuf-en-Retz qui fait désormais partie de la nouvelle commune de Villeneuve-en-Retz. La voirie d’accès au lotissement était déjà construite avant notre intervention, mais les futures parcelles à bâtir n’avaient pas encore été bouleversées par les travaux. C’est donc sur leur emprise que portait cette prescription de sondages archéologiques. Le futur lotissement s’installe au sein d’une zone de présomption de prescription archéologique (ZPPA) et à proximité immédiate de l’ensemble conventuel Saint-François, répertorié à la carte archéologique nationale sous le numéro EA44 021 0009. Cette intervention avait donc pour objectif de vérifier la présence ou non de vestiges archéologiques sur les terrains menacés par les futurs travaux. Le cas échéant, l’opération devait être en mesure de repérer d’éventuels indices liés à l’établissement franciscain fondé au XIVe siècle.
Six tranchées ont permis de sonder un peu plus de 12% de l’emprise prescrite. La plupart d’entre elles ont été négatives d’un point de vue archéologique. De simples niveaux de remblais, dénués de mobilier, y ont été observés. Un paléosol, non daté, a pu néanmoins être détecté sur la moitié occidentale de l’emprise.
Cette investigation a pu démontrer que le sous-sol avait été fortement remanié au siècle dernier afin de mettre en culture l’ensemble des parcelles investiguées1.
Hormis un petit tronçon de fossé, non daté, situé au sud-est de l’emprise, l’essentiel des vestiges mis au jour se concentre dans la partie nord du terrain, au sein des tranchées 2 et 5. Il s’agit d’une fosse, partiellement appréhendée, qui a livré des fragments de matériaux de construction et des tessons de céramiques modernes voire contemporains ; d’un lambeau de maçonnerie installé dans une tranchée de fondation aveugle, conservé sur une longueur d’1,40 m, et de deux tranchées de curage qui ont été creusées dans la seconde moitié du XXe siècle. Dans l’une d’elles, de nombreux blocs de pierres taillés voir sculptés, datant du Gothique tardif et de l’Époque moderne, étaient mêlés à des débris plastiques.
Les résultats de cette opération sont donc relativement décevants, au regard de l’emplacement de la zone d’étude. La réalisation d’une étude documentaire2 a néanmoins permis de replacer la zone investiguée dans son contexte chrono-culturel : située au sein de l’enclos conventuel, cette zone était occupée par des prés, des vergers et des vignes à la période médiévale et moderne. Le lambeau de maçonnerie découvert en tranchée 2 aurait pu participer à l’aménagement d’un ancien vivier dont on sait par les sources qu’il se situait à l’emplacement de la maçonnerie mise au jour. Une imposante fosse de curage recoupe cette maçonnerie et, de par la nature de ces comblements et la puissance de son creusement, elle pourrait correspondre au curage de cet ancien vivier. Cet ancien plan d’eau aurait été déplacé sur la parcelle adjacente, au siècle dernier. Quant aux blocs de pierre mis au jour dans son comblement, ils doivent être issus de l’ensemble conventuel, mais en l’absence de vestiges associés, il est impossible de déterminer de quel bâtiment ils proviennent ni d’où il se situait.

1 Des serres de maraîchage avaient été installées sur l’ensemble des parcelles AD286 et 274 après que des travaux de nivellement et d’amendement du sol aient été effectués par le père du propriétaire actuel des terrains.
2 Une étude documentaire a été réalisée dans le cadre de cette opération, elle est présentée en Partie 3 du rapport. Elle permet de rendre compte de l’histoire du couvent Saint-François, de sa création (au XIVe siècle) à sa gestion jusqu’à la Révolution. Cette étude s’accompagne d’une remise en contexte des vestiges encore présents en élévation dans le bourg de Bourgneuf-en-Retz avec l’ensemble conventuel, et permet de dresser un état des lieux du patrimoine archéologique de la ville.


Commune : Villeneuve-en-Retz

Adresse/lieu-dit : Rue des Cygnes - Lotissement le Petit Monastère

Département/Canton : Loire-Atlantique

Année de fouille : 2018

Période principale d'occupation : Moyen Âge

Responsable d'opération : BEURTHERET Maude

Aménageur : DRAC Pays-de-la-Loire

Raison de l'intervention : Construction d'un lotissement

Type de chantier : Sédimentaire (Prestation)