Notice_site

Lausanne - Vidy, Avenue Pierre-de-Coubertain/tranchée SIL


L’intervention située sur la rive gauche du Flon a mis en évidence plusieurs structures antiques dont la chronologie s’insère entre le début de la période augustéenne et la seconde moitié du IIe s. ap. J.-C. La tranchée part de Vidy-Port en rejoignant l’angle des avenues de Rhodanie et de Coubertin et longe cette dernière jusqu’à son extrémité occidentale (largeur entre 30 et 80 cm, profondeur entre 80 cm et 1,60 m). Au sud-est de la zone, deux aménagements successifs de berge d’orientation nord-est/sud-ouest viennent renforcer au cours du Ier s. ap. J.-C. une première rive naturelle, matérialisée par un cordon sableux. Ces vestiges, reliés aux deux points de découvertes de berges identifiés en 1962-1963, permettent de proposer la situation du bord du lac antique environ 100 m plus au nord que celle figurant jusqu’à présent sur les plans du vicus.

Cette restitution suppose que le delta du Flon était moins développé et témoigne comme pour la rive ouest d’un investissement important, confirmant une nécessité de protéger les quartiers proches du lac. Un tronçon de route nord-est/sud-ouest a été observé sur une largeur de 4 m et une épaisseur de 90 cm. Il est constitué d’un statumen de boulets, surmonté de plusieurs recharges de graviers. Ces données cumulées aux trois occurrences de route découvertes en 1962-1963 permettent d’attester la prolongation du decumanus maximus à l’est de Lousonna. Son tracé s’inscrit dans la topographie du site, en suivant la courbure de la rive antique.

Onze segments de murs (fondation ou élévation) appartenant à différentes phases chronologiques viennent également densifier le plan archéologique de la région, encore largement méconnue. À l’inverse du système orthonormé en vigueur au centre et à l’ouest de l’agglomération, les constructions repérées à l’est du Flon présentent des orientations divergentes, également définies par la topographie de la rive antique. À l’est du secteur, elles reflètent néanmoins un ensemble régulier sur 2500 m2 évoquant une organisation en ilots. À l’ouest, un mur en élévation recouvert d’une paroi en mortier de tuileau délimite une pièce chauffée, distante de 40 m de la « maison à absides » du secteur 28. Ce local atteste probablement la prolongation du complexe vers le sud, renforçant ainsi l’hypothèse d’un grand édifice thermal. Un segment de mur découvert à l’extrémité occidentale de la tranchée, situé à une quinzaine de mètres à l’est du Flon présente une orientation nord-est / sud-ouest légèrement divergente des autres maçonneries. Il évoque par sa situation et par comparaison avec les longs murs de la rue des Figuiers, un renfort contre les débordements probablement fréquents de la rivière. 


Commune : Lausanne

Adresse/lieu-dit : Vidy, Avenue Pierre-de-Coubertain/tranchée SIL

Département/Canton : Vaud

Année de fouille : 2019

Période principale d'occupation : Antiquité

Responsable d'opération : DORTHE Aurélie

Aménageur : Ville de Lausanne

Raison de l'intervention : Remplacement des services

Type de chantier : Sédimentaire (Fouille préventive)