Notice_site

Saint-Prex - En Marcy


Les vestiges sont étagés sur un côteau assez raide, face au Léman, avec un net phénomène d’érosion au sommet de la parcelle. Ils appartiennent à de multiples états de construction - au moins cinq - suivant des orientations plus ou moins identiques. Les bâtiments les plus anciens, vraisemblablement en fonction dès le début notre ère, sont caractérisés par une architecture en terre et en bois, sur sablières basses et poteaux porteurs. Les différentes phases maçonnées se développent ensuite sur deux ailes, chacune dotée d’un portique, encadrant un angle de cour. Un espace thermal est créé en contrebas, au sud-ouest, lors d’une phase de réaménagement du site : deux pièces à hypocauste, l’une remarquablement conservée, sont connectées à un praefurnium aménagé avec des blocs de molasse ; les trois autres pièces du balneum sont caractérisées, respectivement, par un mur en abside, un bas de paroi peinte in situ et un épais soubassement maçonné (bassin ? citerne ?). Une phase tardive, datée probablement du IVe s., voit de nombreuses réfections, notamment l’oblitération des hypocaustes et l’installation de canaux chauffants dans l’ancien praefurnium. Ce phasage pourra être précisé par le biais d’études spécialisées ; les datations céramologiques (divers ensembles associés à la plupart des phases d’occupation) et dendrochronologiques (deux séries de pieux découvertes sous un mur de terrasse et sous un hypocauste) sont particulièrement attendues.

De manière générale, ces vestiges font certainement partie d’un complexe beaucoup plus vaste, dont le plan reste à déterminer. Les fouilles pratiquées en 2013 immédiatement au sud de la Route de Lussy n’ont pas révélé de structure attribuable à la villa. À l’ouest, en revanche, le mobilier recueilli dans les vignes adjacentes (céramique, monnaies, tesselles de mosaïque, etc.) suggère l’extension de la pars urbana dans cette partie du site. D’autre part, un bâtiment romain dégagé environ 150 m plus au sud, en bordure d’une voie, pourrait être rattaché au même établissement (Paratte C.-A., RHV 2000-2001). 



Quelques images du site :

Saint-Prex - Vue aérienne du site

Vue aérienne du site

Saint-Prex - Pièce chauffée de l'espace thermal

Pièce chauffée de l'espace thermal


Commune : Saint-Prex

Adresse/lieu-dit : En Marcy

Département/Canton : Vaud

Année de fouille : 2014

Période principale d'occupation : Antiquité

Responsable d'opération : GUICHON Romain

Aménageur : Particulier

Raison de l'intervention : Construction de logements

Type de chantier : Sédimentaire (Fouille préventive)