Archives de catégorie : Non classé

Emploi en archéologie - Archeodunum recrute

Venez nous rejoindre à Reims

Emploi en archéologie - Archeodunum recrute

Ça y est ! Notre nouvelle base de Reims est en train de se lancer !

 

Nos premiers archéologues sont en place et n’attendent que vous pour les rejoindre dans de nouveaux locaux idéalement situés à Reims.

A seulement 5 minutes de la gare TGV et 10 minutes du Centre-ville, vous pourrez venir renforcer une équipe motivée en cours de constitution.

Pour compléter nos effectifs, nous avons besoin de cinq archéologues pour des postes en CDI à pourvoir de suite :

  • un·e responsable adjoint·e néolithicien·ne
  • un·e responsable adjoint·e protohistorien·ne
  • un·e responsable adjoint·e antiquisant·e
  • un·e responsable d’opération médiéviste
  • un·e responsable adjoint·e médiéviste

N’hésitez plus ! Venez rejoindre nos archéologues et profiter des nombreux avantages qu’Archeodunum peut vous offrir !

Consultez le détail des offres  et envoyez-nous votre candidature. Nous serons heureux de l’examiner et de vous rencontrer !

Date limite des candidatures : 1er juillet 2022

Parution de deux ouvrages en partenariat

Nous sommes heureux de vous relayer la parution récente de deux ouvrages pour lesquels Archeodunum est partenaire :

Architectures néolithiques de l’île d’Yeu (Vendée) par Audrey Blanchard, Serge Cassen et Jean-Noël Guyodo

Le théâtre romain d’Alésia. Structuration et développement d’un quartier urbain par François Eschbach et Sébastien Freudiger

Ouvrage_ile_Yeu

Architectures néolithiques de l’île d’Yeu (Vendée)

Ouvrage co-dirigé par Audrey Blanchard, responsable d’opération néolithicienne chez Archeodunum, avec Serge Cassen et Jean-Noël Guyodo. Avec les contributions et collaborations des archéologues d’Archeodunum : Geoffrey Leblé, Valentin Lehugeur, Fabien Montassier et Alexandre Polinski.

Au large des côtes atlantiques vendéennes (France), l’île d’Yeu est un territoire occupé depuis la Préhistoire. Les sites à vocations domestiques, artisanales, funéraires ou encore symboliques datés du Néolithique sont nombreux. Leur état de conservation est exceptionnel car les architectures bâties en pierre sont préservées en élévation pour beaucoup d’entre eux. C’est le cas, par exemple, sur les habitats du IVème millénaire avant J.-C., qui ont fait l’objet de plusieurs programmes de recherche depuis 2010.

Cet ouvrage regroupe la documentation, les informations inédites et les principaux résultats des études, prospections, fouilles et relevés réalisés sur les habitats, les monuments funéraires, les carrières et les sites symboliques. Les premiers travaux tentent de proposer un état des lieux de l’environnement minéral ainsi que les principales formes d’exploitation, les stratégies d’approvisionnement et les usages des roches. Le coeur de l’ouvrage est consacré à la fouille des deux principaux habitats datés du Néolithique récent, la pointe de la Tranche et Ker Daniaud. L’accent est mis sur les architectures de pierre de ces éperons barrés directement ouverts sur l’Océan mais dont I’occupation semble non permanente. Enfin, les relevés (plan, photogrammétrie, microtopographie) et la modélisation numérique des sépultures mégalithiques des Tabernaudes, de la Planche à Puare et des Petits Fradets autorisent une restitution tridimensionnelle des architectures funéraires néolithiques. Pour les rochers marqués de cupules, dont la concentration actuelle est une des plus importantes, une première analyse du corpus des signes est proposée; en dépit de leur datation encore mal assurée.

Cette contribution est l’occasion d’offrir les résultats de l’observation du réel et de l’imaginaire, perçus par I’analyse des témoignages et expressions, physiques et symboliques, des populations de la fin de la Préhistoire installées – et non piégées – sur un territoire restreint battu par les vents et cerné par les flots.

Le théâtre romain d’Alésia. Structuration et développement d’un quartier urbain

Ouvrage co-dirigé par François Eschbach, ancien responsable d’opération chez Archeodunum et Sébastien Freudiger, directeur d’Archeodunum SA en Suisse, avec les contributions de deux autres archéologues d’Archeodunum : Clément Hervé et François Meylan

Le théâtre antique d’Alésia a fait l’objet de nombreuses investigations depuis sa découverte en 1905. Cette publication synthétise l’ensemble des connaissances acquises sur ce monument, notamment à l’occasion des dernières campagnes de fouille menées entre 2004 et 2008 dans le cadre d’un important programme de recherche, préalablement au projet de restauration qui doit le couronner. Elle a pour ambition de restituer les différentes phases d’aménagement du site qui est intimement lié au développement urbanistique de la ville romaine sur l’oppidum au lendemain de son célèbre siège. Cette monographie se nourrit des trois axes de recherche principaux qui ont guidé les investigations : définir la nature des occupations antérieures au théâtre, caractériser les étapes de l’histoire du monument et préciser les modalités de son insertion dans le tissu de l’agglomération. Elle présente ainsi l’histoire mouvementée de l’édifice, érigé sur une grande parcelle de friche urbaine au coeur de la ville antique. L’étude du substrat local a montré que son hétérogénéité a directement conditionné les différentes phases de son occupation, notamment la destruction du premier théâtre causée par la présence d’une faille sous-jacente. L’étude architecturale du monument qui a mis en évidence ce désastre est par ailleurs étoffée d’une proposition de restitution de ses deux principaux états.

ouvrage_alésia

Formation archéozoologie préventive

Archeodunum vous propose de participer à la formation :

Initiation à l’archéozoologie préventive

La formation aura lieu durant la journée du 15 juin 2021 dans les locaux d’Archeodunum, 500 rue Juliette Récamier à Chaponnay (Rhône)

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, le stagiaire sera :

  • capable de réaliser un inventaire préliminaire des os animaux
  • sensibilité aux problématiques liées à cette discipline dans le cadre de l’archéologie préventive

Programme de la formation

Présentation de la discipline et de la bibliographie

Initiation à l’ostéologie : méthodologie et protocoles de détermination, exercices pratiques.

Intervenant

Monsieur Sylvain Foucras, docteur en archéozoologie et chargé d’études pour Archeodunum SAS

Informations pratiques

  • Les inscriptions sont limitées à 6 personnes. Ce stage est ouvert aux étudiants en archéologie et aux personnes ayant des connaissances de base en archéologie.
  • Au terme de la formation, les stagiaires bénéficieront d’une attestation de formation.
  • Coût de la formation : 350 € TTC par participant

Fiche d’inscription obligatoire à retourner par mail à Laura Braisaz au plus tard le 31 mai 2021

archeozoo2
archeozoo3
archeozoo4

Nouveau moteur de recherche

Un moteur de recherche est désormais disponible pour rechercher des informations parmi toutes les opérations d’Archeodunum.

Rendez-vous ici

Vous pouvez effectuer des recherches sur les périodes d’occupation retrouvées, la localisation, le type de chantier et sur l’ensemble des textes des notices scientifiques.

En attendant que tous nos rapports soient disponibles, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples renseignements.

Bonne recherche !

Information Covid-19

Information Coronavirus COVID-19

En France certaines de nos opérations redémarrent dès cette semaine avec la mise en place de protocoles adaptés. Nos bureaux sont ouverts, avec une présence réduite de personnel, la plupart des salariés restant en télétravail.

En Suisse, nos chantiers et nos bureaux sont également ouverts.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements

 

Egalité professionnelle

egalite_visuel1

Index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

La loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » instaure une obligation de résultats sur l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, mesurée par un index.

Pour les entreprises d’au moins 50 salariés, comme ARCHEODUNUM SAS, c’est une nouveauté à mettre en place dès 2020.

Ainsi, chaque année avant le 1er mars, ARCHEODUNUM SAS devra calculer et publier le résultat de l’index. Sur 100 points, il se calcule à partir de quatre indicateurs :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

En cas d’index inférieur à 75 points, des mesures correctives devront être mises en place pour atteindre au moins 75 points dans un délai de 3 ans. Dans le cas contraire, l’entreprise s’exposerait à une pénalité financière jusqu’à 1% de sa masse salariale annuelle.

La valeur de l’index d’ARCHEODUNUM SAS 2020 sur les données de l’exercice 2019 est de 94 points / 100.

Ce résultat témoigne de l’attention portée par notre entreprise à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.